TOP
Image Alt

Digital Speakers

Transformation Digitale, de la prise de conscience au changement

Transformation digitale : prise de conscience, changement et remise en question

On peut avoir conscience que la transformation digitale de son entreprise est indispensable. Mais ne pas être prêt. On peut le dire, l’affirmer, mais ne pas faire le nécessaire pour qu’un tel changement soit mis en oeuvre. On peut vouloir changer, mais en avoir peur ou tout simplement, ne pas l’accepter. Parfois même, il est difficile de supporter la remise en question de tout ce qui a été fait avant, de ce qu’on a construit.

La transformation digitale impose une prise de conscience

La transformation digitale est un changement. Profond. Elle impose un questionnement difficile aux dirigeants. Ils se sont battus pour créer grandes choses, pour durer. Ainsi, ils ont construit de belles entreprises autour d’un projet, d’une vision. Et, en l’espace de quelques années, toutes leurs certitudes se sont effondrées.

L’Internet, l’informatisation, l’automatisation, la digitalisation… Autant de sujets qu’il a fallu s’approprier. Autant de sujets complexes, abstraits, parfois coûteux, et dont le retour sur investissement n’est pas toujours immédiatement palpable. Il se calcule en gain de temps, en productivité. On peut réduire certaines dépenses mais en impose d’autres. Cela accélère les processus administratifs mais oblige à recruter des spécialistes. A quoi bon changer alors ?

“On a toujours fait comme ça et voilà ce qu’on a construit”.

Reconnaître la nécessité du changement

La transformation digitale nécessite une prise de conscience. Une acceptation d’un changement dont les effets ne seront pas perceptibles à court terme. C’est une remise en question de soi-même, et plus difficile encore, de sa réussite. Alors que l’on est persuadé d’avoir atteint l’accomplissement du projet d’une vie, il faut s’imposer une prise de hauteur pour dire : “il faut tout recommencer, il faut tout repenser, il faut repartir au combat”. Or, il est naturel et humain d’avoir besoin de temps pour en arriver là.

A cette fameuse maxime “on a toujours fait comme ça”, les dirigeants et chefs d’entreprise devraient plutôt s’approprier la célèbre citation attribuée à Socrate :

“Je sais que je ne sais rien”

Celle-ci doit être leur leitmotiv face à la transformation digitale. La vérité du passé et du présent n’a aucune valeur face aux évolutions structurelles et organisationnelles qui se dessinent. Ces entrepreneurs, héros des temps modernes, doivent apprendre à recommencer. Plus dur, ils doivent réinventer ce qu’ils ont déjà inventé. Ils doivent imaginer l’entreprise de demain. Leur entreprise. La même. Mais demain.

Transformation digitale : le changement est un investissement

Cette prise de conscience n’est qu’une des premières étapes. On sait qu’il faut changer. Il faut l’accepter pour pouvoir se lancer dans l’aventure. Vient alors une nouvelle pilule à avaler : l’investissement. Et ici, je ne parle pas uniquement de l’investissement financier. Je parle également de temps et d’implication. Les dirigeants ne peuvent pas se contenter de lancer la démarche de transformation digitale. Ils doivent se l’approprier, la porter en s’investissant aux côtés des équipes en charge du projet.

Le changement a un prix

Ainsi, la transformation digitale a un prix. Et ce tarif peut rapidement s’envoler suivant le retard ou l’ambition de l’entreprise. Engager une telle démarche, c’est accepter de financer un projet de grande ampleur. C’est accepter de ne se concentrer que sur ce projet en priorité. Mais cette dépense peut vite être amortie. D’abord, d’un point de vue comptable, mais aussi d’un point de vue productivité. Dans certains cas, on peut améliorer cette dernière jusqu’à 75% ! Alors oui, la transformation numérique de l’entreprise a un coût, mais celui-ci est un investissement sur le long terme.

La transformation digitale prend du temps, beaucoup de temps

Mais, le principal investissement est le temps passé sur ce projet. Analyse de l’existant. Approche fonctionnelle. Conceptualisation des processus. Rédaction des cahiers des charges. Gestion de projet. Organisation des groupes de travail. Formation. Les équipes  missionnées en ont pour des mois de travail. Parfois des années. Plus dur à accepter et à comprendre : la transformation digitale ne s’arrête jamais. C’est le principe de l’amélioration continue. On peut toujours faire mieux. Et ça, les chefs d’entreprise doivent le comprendre, l’appréhender. Certains doivent apprendre la patience. Ils doivent également s’impliquer sur ce sujet. Autant qu’ils pourraient le faire avec le commerce, les finances ou les ressources humaines. Le modèle organisationnelle et stratégique d’une entreprise doit avoir son pendant numérique.

Transformation digitale, changement & intrapreneuriat

Enfin, au delà du prix et de l’investissement temporel, il existe une dernière difficulté à accepter. Les entrepreneurs doivent travailler aux côtés d’une typologie de population très différente de celles qu’ils ont l’habitude de fréquenter.

La transformation digitale, pour être efficace, doit être menée par des profils qui aiment le changement. On peut les percevoir comme des casseurs sans foi ni loi qui ne respectent rien. Ils viennent, observent, constatent et expriment tout ce qui ne va pas. Pire, ils osent affirmer que tout ce qui existe peut être fait différemment, mieux et plus rapidement.

Entrepreneurs, acceptez d’être bousculés dans vos certitudes !

Ils connaissent la technique, ils ont une vision organisationnelle et conceptuelle. La spécificité d’un métier ou d’un secteur d’activité est importante mais pas déterminante. Ce qui compte c’est d’en comprendre le fonctionnement et de trouver les solutions pour apporter des améliorations.

Ce sont des entrepreneurs de l’intérieur. Ils viennent créer et recréer ce qui l’a déjà été. Les dirigeants doivent donc accepter de voir ces “intrapreneurs” prendre le leads sur des sujets stratégiques. Reste à prendre conscience que cette perte de pouvoir n’en est pas une. Bien au contraire, s’ils portent le projet aux côtés de ces gens bizarres qui changent tout, ils seront les premiers à en récolter les honneurs et surtout, … les bénéfices !

Entrepreneurs, Chefs d’entreprise, Comités de Direction, acceptez le changement. Et pour vous aider à trouver les meilleures solutions possibles, n’hésitez pas à consulter notre article sur le changement management.