TOP
Image Alt

Digital Speakers

digital-speakers-newsjacking-buzzmarketing

Newsjacking et buzz marketing : appropriez-vous l’actualité

Vous avez certainement déjà entendu parler de Carjacking. Et bien, il existe la même chose pour les actualités ! De nombreuses marques veulent faire le buzz sur les réseaux sociaux mais ne trouvent pas de sujet. Du coup elles ont trouvé un moyen simple : détourner une actualité pour se l’approprier pour faire parler de sa marque.

Newsjacking : définition

Le newsjacking est une technique marketing qui consiste à utiliser un fait d’actualité, un événement ou encore un buzz pour le détourner et l’adapter à notre propre marque. Au final, on créer une veille sur l’actualité afin d’être prêt pour saisir le potentiel d’une information, l’adapter et en faire un buzz. Encore mieux, si c’est bien fait, vous ferez plus parler de vous que de la ressource que vous avez utilisé !

Un outil puissant pour les community manager

Comme on le disait plus haut, ce n’est pas si simple de créer du contenu. Alors quand les community manager voit une grosse info qui tombe comme Cambridge Analytica et Facebook par exemple, il voit ici une sainte lumière apparaître !

Il y a plusieurs manières de trouver “les bons filons” : Google et Twitter (sans grande surprise).

Sur Google, utiliser la fonction “Tendances des recherches / Google Trends”. Cela vous donnera les termes (que vous pouvez filtrer), les plus recherchés sur le moteur de recherche.

Sur Twitter, rien de plus simple, allez voir les #topTweet ! En plus de ça vous pouvez et vous devez faire une veille et vous abonnés à des comptes d’actus. Ce ne sont que 2 outils parmis la longue listes mais ils sont très simple d’utilisation et très puissant pour votre recherche d’actus !

Des exemples de newsjackings réussis

1. Encore nos amis de chez Sixt : Le départ de Zidane du Real Madrid
Très réactif chez Sixt France ! Le tweet sponsorisé a été envoyé 2h après la conférence de notre star national. L’entreprise de location de véhicules nous sort un jolie jeu de mots en lui proposant un break : voiture break et break/pause. On aime ce genre d’humour chez Digital Speakers !

(Source : https://www.sixt.fr/)

 

2. IKEA et le mariage royal anglais
“Pas de panique, harry est encore disponible”. C’est très bien joué quand on sait que le nom de leur chaise de bureau porte aussi le nom du prince anglais. Simple, efficace et avec une touche d’humour, juste ce qu’il faut !

digital-speakers-article-newsjacking-buzzmarketing-3

(Source : https://fr.adforum.com/)

 

3. Le Slip Français pour le Président Macron
Subtile et très bien effectué, le Slip Français joue avec brio sur l’élection du nouveau Président en détournant la photo officiel d’Emmanuel Macron. Pour aller jusqu’au bout, ils ont envoyé deux slips brodés à son effigie et le tout est bien-sûr partagé sur les réseaux sociaux.

digital-speakers-article-newsjacking-buzzmarketing-4

(Source : https://twitter.com/)

Rien ne sert de courir, il faut partir à point

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! Il faut savoir être très réactif sur un sujet mais attention à bien vérifier l’information. On a déjà vu des marques se baser sur des fakes news présenter par exemple par des comptes comme le Gorafi. Alors prenez le temps de faire valider, des vérifier et d’être sûr que ça va faire un carton !

Attention aux bad buzz

A trop vouloir se placer sur des méthodes qu’on ne maîtrise pas, on peut vite dériver à tomber dans du bad buzz. Après ça, ce sera très difficile de remonter la pente, alors attention de ne pas passer du mauvais côté de la force !

Voici un exemple marquant de bad buzz :

La marque 3suisses à voulu “jouer” sur la triste actualité qui à touché Charlie Hebdo. À la suite de la tragédie, on a vu un écart noir avec comme texte : Je suis Charlie. La marque a donc voulu utiliser ce visuel en y intégrant sa marque. Le souci est le mauvais goût de cette communication qui n’aurait jamais dû voir le jour.

 

digital-speakers-article-newsjacking-buzzmarketing-5

(Source : http://www.europe1.fr)